INFORMATION : Les prix des aliments en vente à la Clinique Vétérinaire Pasteur sont équivalents aux prix pratiqués sur internet !

En visite récemment à la Clinique Vétérinaire Pasteur

TESSA

Cette jeune chienne Cavalier King Charles d’un an était complètement stressée. Manifestement, la visite chez le vétérinaire n’est pas du tout une partie de plaisir. La peur de Tessa s’exprimait par des tremblements abondants et une position couchée permanente. Rien de grave évidemment, mademoiselle est apparemment très émotive. Les paroles rassurantes de chacun n’ont pas réussi à la calmer, les caresses de l’assistante n’ont pas eu plus d’effet ; même le Docteur Lamboy s’est vu refuser la friandise qu’il proposait (et pourtant cette « botte secrète » est souvent efficace !) L’auscultation et le vaccin effectués, Tessa a été déposée au sol, elle a bien compris que la consultation était terminée, et comme par hasard, plus de tremblements. Sa maîtresse s’est entretenue quelques minutes avec le vétérinaire. La jolie jeune chienne retrouvant ses esprits et sa superbe n’avait cependant qu’une envie : partir.

TINY

Tiny est sortie très prudemment de sa confortable boîte de transport. Un premier contact olfactif du bout des doigts du docteur Lamboy puis elle a accepté quelques caresses…tout en restant attentive.
« Non, les vétérinaires ne sont pas uniquement compétents pour effectuer des méchants vaccins ou des auscultations perturbantes avec leur machin dans les oreilles. Ils sont aussi capables d’attentions délicates et affectueuses avec nous ! « 
Chatte européenne bicolore âgée de 6 ans et pesant 3,9 kg Tiny est venue à la Clinique vétérinaire pour une consultation et une vaccination annuelles. Un petit tour et puis s’en va, elle est retournée dans sa boîte calmement : consultation effectuée, au revoir Docteur ! 

PITCHOU

Pitchou est la parfaite définition d’une « boule de poil ». Ce lapin Teddy Angora de 4 ans est franchement craquant. Pour tout vous dire, sa propriétaire aurait préféré que Teddy soit mieux « présentable », que son poil soit brossé, moins hirsute… Il est vrai qu’elle n’avait pas prévu une séance de photo à l’improviste. Mais nous, on aime bien, cela lui confère un petit côté bad boy inoffensif.
Il semblait que ce monsieur d’1,5 kg, présent pour un rappel de vaccin, était en visite de courtoisie. En toute décontraction, se promenant sur la table d’auscultation après être passé entre les mains du vétérinaire, Pitchou ne montrait aucune crainte, comme si ce qu’il venait de lui arriver n’était que poussière sur son pelage soyeux. Un petit saut pour retourner dans sa caisse… « Bien, il est temps de partir très chère maîtresse !« 

IZIA

Parfois on peut être décontenancé par le comportement de certains animaux de passage à la Clinique Vétérinaire Pasteur. Izia fait partie de ceux-ci. Elle avait un côté mystérieux, sans doute accentué par son pelage intégralement noir, un noir profond et élégant qui faisait ressortir ses yeux. Ce sont ces derniers que l’on a aperçus en premier dans le fond de sa boîte de transport. Elle a pris son temps pour sortir… un petit peu aidée il est vrai. Pas très rassurée dans cet environnement inhabituel, ce comportement craintif est peut-être amplifié par les masques de circonstances portés par chacun. On avait l’impression qu’Izia, chatte européenne de 2,5 ans ne souhaitait pas montrer qu’elle n’était pas rassurée. Pendant que le Docteur Lamboy effectuait le vaccin, elle avait réfugié sa tête dans le cou de l’assistante, l’air de dire : « Faites ce que vous avez à faire Docteur, même si cela ne me plaît pas, je sais que c’est pour mon bien« .
Consultation terminée, Izia est retournée se coucher dans sa caisse en tournant le dos à tout le monde… »Maintenant fini de disposer, j’ai besoin de calme« .

Une palette de compétences au service de votre animal

Stéphanie Klapa

AUXILIAIRE SPÉCIALISÉE VÉTÉRINAIRE

Docteur Olivier Lamboy

VÉTÉRINAIRE

Diplômé et Lauréat de l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort et de la Faculté de Médecine de Paris XII

Sonia Lamboy

RESPONSABLE ADMINISTRATIVE

Les services proposés à la clinique vétérinaire : Soins de qualité pour animaux de compagnie

Chirurgie

Chirurgie générale et chirurgie des tissus mous. En partenariat avec Synervet : chirurgie osseuse et neuro-chirurgie.

Médecine

Médecine générale et interne des chiens, des chats et des nouveaux animaux de compagnie

Hospitalisation

Les suites d'une intervention chirurgicale vétérinaire peuvent nécessiter une hospitalisation

Imagerie médicale

Radiographie numérique

Diététique

Alimentation physiologique et alimentation dietétique

Nos engagements

Une équipe fidèle, dynamique et conviviale.

Un accueil chaleureux et personnalisé.

Des locaux adaptés au bien-être animal.

Des soins de qualité dispensés par un personnel qualifié.

Des conseils pertinents et une écoute attentive pour des réponses précises.

Une prise en charge systématique de la douleur.

Nous rendre visite, UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS :

JOUR HEURES D’OUVERTURE
Lundi 8h30 à 12h00 / 13h30 à 18h30
Mardi 8h30 à 12h00 / 13h30 à 18h30
Mercredi 8h30 à 12h00 / 13h30 à 18h30
Jeudi 8h30 à 14h30
Vendredi 8h30 à 12h00 / 13h30 à 18h30
Samedi 8h30 à 14h30
Dimanche Fermé

A savoir

Tous les conseils concernant la vaccination dans les pages Conseils & fiches techniques

Je vérifie qu’il s’agit bien d’un animal errant
S’il s’agit d’un chien ou d’un chat portant un collier ou une médaille avec les coordonnées de son propriétaire, je peux essayer de joindre ce dernier. Si l’animal est identifié (tatouage ou puce), je peux contacter la société icad pour retrouver son maître. Je demande aux personnes alentour si elles connaissent l’animal et son propriétaire.
Je contacte la mairie
Il s’agit de la mairie de la commune où l’animal est trouvé. Le maire est en effet responsable des animaux errants sur sa commune, et doit organiser leur prise en charge et leurs soins, et assurer l’information concernant ce service (article R 211-12 du Code rural).

Je contacte la mairie pour avoir les coordonnées d’un service de ramassage qui pourra venir prendre en charge l’animal sur la voie publique, ou pour avoir les coordonnées de la fourrière qui pourra vérifier si l’animal est identifié par transpondeur (puce), rechercher son maître, et l’accueillir dans l’attente de le retrouver.
La nuit ou les jours fériés, j’obtiendrai le numéro d’urgence à contacter. Je peux aussi aller à la mairie où sont affichées en permanence ces coordonnées.

S’il s’agit d’un animal blessé : Je contacte la mairie.
Si l’animal est blessé sur la voie publique, le service de ramassage indiqué par la mairie pourra le prendre en charge (voire, si besoin, les pompiers). A la fourrière, les chiens ou chats blessés seront soignés par un vétérinaire. En dehors des heures d’ouverture de la fourrière, le numéro d’urgence de la mairie m’orientera vers un vétérinaire, qui a signé une convention, et qui pourra soigner et hospitaliser l’animal en attendant sa prise en charge par la fourrière.
A défaut, je peux amener l’animal chez un vétérinaire proche. S’il n’est pas le vétérinaire conventionné et s’il s’agit d’une espèce animale qu’il peut soigner, il me fera signer un formulaire de dépôt. S’il ne peut pas le soigner, il m’orientera vers un confrère qui le peut.

S’il s’agit d’un animal sauvage : Je fais attention à n’être ni mordu ni griffé. Je ne manipule ni les chauves-souris (risque de transmission de rage) ni les oisillons tombés du nid (je les mets juste à l’abri des prédateurs).
S’il s’agit d’une espèce protégée, je préviens l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), qui a seul pouvoir de décision, que l’animal soit blessé ou mort.
S’il s’agit de gibier, je préviens le maire (éventuellement l’ONCFS). Dans les autres cas, je contacte le centre de soins à la faune sauvage le plus proche.

Source : Ordre National de Vétérinaires

Le principe de l’identification est d’attribuer à un animal un numéro unique, enregistré dans un fichier.

Pourquoi ?

Parce que c’est une obligation légale. En plus cela permet :

  • de faciliter les recherches des animaux perdus,
  • de lutter contre les trafics d’animaux,
  • de lutter contre des maladies comme la rage.

Qui ?

  • En cas de cession de chat ou de chien, le donateur ou le vendeur.
  • Sinon, le propriété.

Quelle méthode choisir : puce électronique ou tatouage ?

Quelle que soit la méthode, le numéro doit être lisible et accompagné du document d’identification. En France, et pour l’entrée en France, les deux méthodes sont reconnues réglementairement.

Pour voyager en Europe, la puce électronique est obligatoire pour tous les carnivores domestiques identifiés depuis le 3 juillet 2011. Pour les autres, les deux méthodes (puce électronique, tatouage) sont reconnues, à la condition impérative que le numéro soit lisible et complété par la carte d’identification. L’identification doit être faite avant ou en même temps que la vaccination contre la rage. Attention, certains pays européens exigent l’identification par puce électronique : Irlande, Malte, Royaume-Uni, Suède et Finlande.

Pour voyager hors d’Europe, il faut se renseigner préalablement auprès de l’ambassade du pays.
Attention : Identification obligatoire pour tous les chats de plus de 7 moi nés après le 1er janvier 2012.

Quand ?

Pour les chiens : à partir de l’âge de 4 mois, pour tous ceux nés après le 6 janvier 1999, pour les chiens de catégorie 1 ou 2 ou pour recevoir une évaluation comportementale avec certification.

Pour les chiens et les chats : avant toute cession (vente ou don).

Pour les chiens, chats et furets : pour les vacciner contre la rage et leur établir un passeport européen afin de les faire bénéficier des mesures conservatoires, pour les emmener à l’étranger et pour les faire profiter d’un plus grand délai de garde en fourrière en cas de perte.

Obligatoire pour les chats nés après le 1er janvier 2012 et ayant plus de 7 mois.

Source : Ordre National de Vétérinaires

Les informations concernant la vente et le don d’animaux sont dans la rubrique Conseils et fiches pratiques 

Veuillez vous reporter à la page des TARIFS

La clinique vous informe : les conseils et fiches pratiques

Les petits mots des maîtres

Numéro de téléphone à composer en cas d’urgence en dehors des horaires d’ouverture de la clinique

02 78 94 02 79