Prévenir la Leishmaniose canine

Prévenir la Leishmaniose canine

La leishmaniose est une maladie mortelle qui touche le chien, espèce très sensible. Elle concerne également l’Homme et d’autres mammifères. Elle se transmet par des piqûres répétées d’insectes appelés Phlébotomes. La période d’activité de ces parasites s’étend d’avril à octobre. Cette maladie se concentre autour du bassin méditerranéen (Espagne, Portugal, Grèce, Italie, Sud de la France). Elle affecte 2,5 millions de chiens en Europe et 1 million en France.

Autour du bassin méditerranéen, tous les chiens sont exposés si vous habitez dans une zone à risque, ou si vous voyagez hors de France.
  

Différents moyens de prévention spécifiques contre cette maladie existent. Il est possible de vacciner son chien afin de rendre son système immunitaire capable de combattre la maladie. On estime que 500 000 chiens ont déjà bénéficié de la vaccination en Europe. Ce vaccin se fait indépendamment des vaccins habituels. Il peut être effectué dès l’âge de 6 mois.

Il est également recommandé de lutter contre les insectes en rentrant votre chien le soir et en utilisant des insecticides répulsifs contre les phlébotomes. Attention : les anti-parasitaires externes ne sont pas tous efficaces contre les phlébotomes !

En cas d’infection, il est possible que les symptômes n’apparaissent pas immédiatement.
Les symptômes de la maladie peuvent être : la perte de poids, les problèmes de peau, les saignements de nez, les griffes anormalement longues, les boiteries. Les organes internes sont également touchés, ce qui peut entraîner une anémie, une arthrite et une insuffisance rénale grave. Pour savoir si votre chien est malade, votre vétérinaire peut effectuer un test de dépistage.

Dans le cas où la maladie est déclarée, les traitements disponibles contre la leishmaniose. Ils sont lourds et coûteux. Ils permettent de ralentir l’évolution de la maladie et d’espacer les rechutes.

Pour en savoir plus, demandez conseil à votre vétérinaire.