La dermatite atopique

La dermatite atopique

Parmi les différents types d’allergies une des plus courantes est la dermatite atopique. Un chien allergique l’est à vie et aura donc besoins de soins toute sa vie.

La dermatite atopique est fréquente. Elle atteint environ 10% des chiens. Elle est proche de l’eczéma chez l’Homme. C’est une inflammation chronique de la peau, d’origine génétique. Elle apparaît chez le chien généralement avant l’âge de 3 ans. La dermatite atopique évolue dans le temps mais persiste tout au long de la vie d’un chien.

 

Un chien atteint de dermatite atopique canine peut présenter l’un ou plusieurs de ces signes :

  • Une peau sèche
  • Des lésions rouges et inflammatoires
  • Des démangeaisons
  • Parfois des « boutons », des pustules, des suintements et un épaississement de la peau
  • Principalement localisés au ventre, aux grands plis (ars, aisselles), aux espaces entre les doigts (palmaires), à la face et aux oreilles (pavillons)

 

La dermatite atopique évolue par poussées, avec des périodes de crise et des périodes d’accalmie. Elle provient d’ un trouble de la barrière cutanée :

  • Peau normale : l’eau s’évapore peu, les allergènes ne peuvent pas entrer.
  • La partie superficielle de la peau se comporte comme un mur de briques protecteur. Les briques sont des cellules et le mortier est composé de lipides qui assurent une bonne imperméabilité. Celle-ci évite la déshydratation et la pénétration d’agents extérieurs.

  • Peau atopique : l’eau s’évapore, les allergènes peuvent entrer.
  • La peau ne joue pas son rôle de protection, elle laisse s’évaporer trop d’eau, ce qui est responsable de sécheresse. Elle laisse entrer plus facilement les allergènes et les microbes, ce qui est responsable d’une réaction inflammatoire.