La consultation du lapin

Il est indispensable, afin de s’assurer de la bonne santé du lapin d’effectuer une consultation annuelle. A l’origine animal sauvage herbivore, le lapin domestique de compagnie est devenu sédentaire.

Lors de cette visite, le vétérinaire :

  • Vérifiera le poids du lapin. Ce dernier a tendance à prendre du poids. C’est souvent lié à une faible activité et une nourriture inadaptée. Il faut donc éviter de lui donner des friandises qui ne font pas partie de son régime alimentaire naturel.
  • Contrôlera l’alimentation que son maître lui propose. Cette alimentation doit se composer essentiellement de foin qui assure un transit intestinal convenable et permet l’usure indispensable de ses dents.
  • Contrôlera sa dentition et plus précisément la longueur des ses incisives. Par manque d’usure, ces dernières peuvent pousser et s’enrouler vers l’intérieur de la cavité buccale. L’examen des molaires pourra également être effectué à l’aide de matériel spécifique, avec ou sans anesthésie. Les conséquences des pathologies liées aux dents peuvent être source de douleurs, être graves et parfois mortelles. Il convient donc d’être vigilant.
  • Palpera son abdomen afin de repérer une anomalie de l’appareil digestif. Lors de leur toilette, les lapins peuvent ingérer des poils qui forment alors des boules.
  • Examinera ses oreilles afin de détecter d’éventuelles otites.
  • Examinera également la partie externe de son anus.
  • Auscultera son rythme cardiaque.
  • Et généralement, effectuera une vaccination.

Comme la plupart des animaux domestiques, le lapin est sujet à certaines maladies. Leur prévention est donc indispensable.

La vaccination contre la myxomatose et la maladie hémorragique virale doit s’effectuer annuellement. Ces deux maladies sont mortelles, elles sont transmises par des insectes. A l’heure actuelle, aucun traitement ne permet de les soigner.

Une grande majorité des lapins femelles âgées de plus de 5 ans présente un risque élevé de développer des tumeurs utérines ou ovariennes. La meilleure solution afin de prévenir cette pathologie est de pratiquer une ovario hystérectomie à partir de 6 mois.

Quant aux mâles, qui cherchent inévitablement à marquer leur territoire, ils présentent souvent des problèmes de cohabitation avec leurs congénères. La stérilisation leur permettra de palier à ces désagréments comportementaux (jets d’urine, agressivité…).

Les lapins peuvent vivre 8 à 10 années en moyenne. Ce sont des animaux généralement curieux, joueurs et territoriaux. Il est préférable que son environnement l’autorise à se dépenser. Un minimum d’espace pour leur activité est nécessaire avec des points stratégiques pour effectuer la toilette, se reposer cacher et manger. Le lapin mange régulièrement tout au long de la journée, son « assiette à foin » doit être toujours garnie.

Un lapin en liberté dans une habitation coure des risques. Il faut veiller à sa sécurité, notamment concernant les ouvertures par lesquelles il pourrait s’échapper et les installations électriques avec lesquelles il pourrait s’électrocuter. Votre animal n’hésitera pas à ronger un câble électrique par exemple.

Le Docteur Lamboy vous apportera conseils et informations, n’hésitez pas à le solliciter en lui posant des questions lors de la consultation.